Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (Occitanie). Chemins de randonnées: GR de Pays Le Cévenol, GR®700 Voie Régordane et GR®68 Tour du Mont Lozère.

 

Blason de Génolhac dans le Gard (GRP Le Cévenol, GR®68 Tour du Mt Lozère, Voie Régordane)

Génolhac dans le Gard

(Junilhacum, castrum de Junilhaco, Genulius)

Alt. 500m / Latitude : 44.350533 | Longitude : 3.950266

Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (Occitanie)

Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (Occitanie) 1Génolhac est une commune française située dans le département du Gard en région Occitanie. Elle est située dans les Cévennes et compte environ 1 100 habitants. Génolhac est connue pour son patrimoine historique, notamment son église romane du 12ème siècle, ainsi que pour son cadre naturel exceptionnel, avec des paysages de montagne, de forêt et de rivières propices aux activités de plein air telles que la randonnée, le VTT, la pêche ou encore la baignade. La commune est également située à proximité de sites touristiques tels que le Mont Lozère et les gorges du Tarn. Génolhac est une destination de choix pour ceux qui recherchent la tranquillité et la beauté des paysages naturels des Cévennes, ainsi que pour les amateurs d'histoire et de patrimoine.

Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (Occitanie) 2Ensemble de 7 petites communes de 100 à 850 hab. au pied du Mont Lozère entre 500m et 1000m d'alt., accès SNCF Paris Marseille (Paris 637 km, Marseille 215 km).

Eglise avec clocher à peigne et tour carrée de l'ancien château, tous deux du XIIe siècle. Grande Rue bordée de maisons anciennes dont les façades plusieurs fois remaniées du XIIe et du XVIIe siècle, racontent l'histoire économique de la ville. L'Arceau construit au XVIe siècle en dehors des remparts pour abriter le marché. Au Pied de Ville, le temple occupe l'emplacement d'un ancien couvent de Jacobin fondé en 1312 par la famille de Randon.

Le village était entouré de terres agricoles, de vignes, de terres à céréales et de prés. Du côté de la rivière, appelé le "Merdarier', nom très évocateur, l'on note la présence de nombreux moulins (les moly") et l'on décèle facilement les "gourgues" les précédant afin de donner une pression et un débit suffisant à l'eau pour actionner les roues horizontales qui ensuite entraînent la meule tournante sur celle qui est fixe, la "dormante".

Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (Occitanie) 3Notre Grand'rue s'appelle alors la rue droite. En principe, elle est le passage de la fameuse "Régordane". Elle pénètre et ressort de la cité par deux portails. C'est ainsi qu'aujourd'hui encore la partie basse de la Grand'rue s'achève par le Piedeville et que l'on nomme le quartier nord après le pont sur la Gardonnette, le "chef de ville" (cap de ville). On notera que la place des Ayres, devant la pharmacie actuelle, est déjà dévolue au battage du grain qui était tout un art dans lequel hommes et femmes avaient une part importante.

Notre célèbre place au Colombier est encore un très grand pré, propriété au Couvent des Dominicains (face au bureau de tabacs actuel). Enfin, on discerne bien le château et son enceinte avec un cimetière, l'église et sa tour. Il est ceint lui aussi de murs et de fossés. On note qu'à proximité est le jardin de Monseigneur l'Evêque (qui est à Uzès). En parcourant nos ruelles on peut confirmer la petitesse et l'étroitesse des habitations mais aussi découvrir parfois de bien belles voûtes menant aux jardins.

Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (Occitanie) 4Au Moyen âge, avant la guerre de Cent Ans, le village de Génolhac est entouré de remparts et traversé par la route ou voie Régordane qui primitivement passait au-dessus au village (actuellement route qui mène à la petite zone industrielle). Le GR®700 Voie Régordane entre dans Génolhac par la porte fortifiée au pont, au nora. Elle en ressort par la porte fortifiée au "Midi ou à Alès" ou de la Portalesse... au sua. Il y avait aussi l'Enclos au Chastel et son Portal viel. Le Castel entouré de valats servant de fossés. Actuellement, tout un réseau souterrain existe encore... Plus tard, des maisons se construisent en bordure du sentier de la Régordane hors de l'Enclos des remparts. L'une d'elles, la première à l'Ouest au chemin, hors le Portail, est séparée des remparts par la place transversale "au Portail". Elle appartient à des familles nobles ou notables: les Flandin, les Patriarche, les Milon, les Laurents...etc

Le village de Génolhac est situé au pied du Mont Lozère sur les bords de la Gardonnette dans le Gard (O5ccitanie)Après la Guerre de Cent Ans, probablement au XVème siècle, le propriétaire de cette maison reçoit le privilège de lancer un arceau par dessus la place en s'appuyant au Nora sur le rempart à gauche au Portail, créant un Marché Couvert ou Halle. Plus tard enfin, les restes des remparts plus à gauche et le Portail à droite (côté pâtisserie) furent détruits pour élargir les rues.

En 1662, l'évêque d'uzès ordonne la reconstruction au couvent des Dominicains. Dès 1681 et jusqu'à 1685, Louvois organise des Dragonnades en Poitou, en Béarn et surtout en Cévennes. Les soldats du Roi sont logés chez l'habitant et commettent d'horribles exactions. La Marquise Marie-Félice de Budos, châtelaine de Portes et de Génolhac en est la grande organisatrice et le château de Portes devient sa prison pour "Huguenots". C'est la Révocation de l'Edit de Nantes en 1685. les protestants doivent revenir au catholicisme ou quitter le Royaume. leurs Pasteurs sont chassés, leurs temples détruits ou occupés par les catholiques. le 7 mai 1686 a lieu un massacre de protestants sur le Bougès. En 1690, une vingtaine d'habitants de Génolhac et de Vialas sont condamnés. Jacques de Roche est envoyé aux galères où il meurt en 1694. Jean Bonijols et J. Laurens sont décapités. En 1693, la Marquise meurt et ses biens passent à la famille de Conti. Louis de Bourbon Conti devient alors seigneur de Génolhac. De 1685 à 1702, les protestants ont subi ou ont émigré. Ce sont leurs enfants qui réveilleront la foi et aussi la fureur protestantes.

Génolhac, fief du chef camisard Joani qui y massacra les catholiques et mit le feu au couvent. En représailles. l'armée royale, commandée par le mémorable Julien (dit l'apostat) massacra tous les protestants. Génolhac, un village martyr au temps de la guerre des Cévennes. Centre de Documentation et d'Archives du PNC. Relevés, traductions et croquis par Jean Pellet.


Hébergement Génolhac

Inscription

Propriétaire d'un hébergement ou d'un commerce à Génolhac

Pour votre inscription, vous pouvez m'envoyer par email (papadimitriou4@gmail.com): votre adresse et numéro de téléphone, votre site-web (page Facebook), une description brève avec 5 belles photos de votre établissement.

Prix de l'inscription : 25€ par an (12 mois) ou 100€ pour 5 ans. Renouvelable.

 

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR®7, GR®70 Chemin Stevenson, GR®72, GR®700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR®470 Sources et Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright©gr-infos.com