Amis pèlerins et randonneurs, vous allez marcher sur la Via Podiensis (Chemin de Saint Jacques de Compostelle GR65), la route du Puy. Longue de 1600 km, elle est celle d'un pèlerinage chrétien, commencé au Xème siècle.

 GR Chemins de Grandes Randonnées

Pèlerinage sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle

Cette démarche est universelle: on la rencontre tout au long de l'histoire humaine, dans toutes les religions, sur tous les continents. Devenant un étranger, quittant son monde familier, perdant son statut social et ses références hiérarchiques, le pèlerin prend conscience de lui-même, de ses limites et apprend parfois à les dépasser.

Tout pèlerinage évoque notre marche sur terre vers le ciel. Il nous rappelle que sur terre, nous sommes de passage, en route vers notre demeure définitive, dans l'attente active de la rencontre et la communion éternelle avec Dieu.

Quelques richesses d'un pèlerinage à pied
1. Il s'agit d'une démarche de toute notre personne: corps et esprit.
2. Emportant l'essentiel sur le dos, on se désencombre de l'inutile, du superflu.
3. On goûte le silence, la paix et la beauté de la Création de Dieu.
4. La marche est une école de patience. Image de notre propre vie, il s'agit d'avancer jour après jour avec courage.
5. Les gestes simples de la vie prennent une autre saveur: boire, se laver, accueillir un sourire en chemin, etc. On y apprend aussi l'entraide: indiquer le chemin, partager la nourriture, etc.
6. Le pèlerinage est une école d'égalité: riche ou pauvre, savant ou non, il s'agit d'avancer patiemment et humblement.
7. Le pèlerinage donne la chance de rencontres profondes avec d'autres pèlerins ou avec des habitants des lieux traversés.
8. Le pèlerinage ouvre le cour à Dieu: « Seigneur, je te donne du temps, je te fais de la place. Agis en moi, donne moi ta lumière ».
9. Le chemin donne le temps de prier, aidé par de nombreux lieux saints rencontrés (églises, sanctuaires); aidé aussi par le témoignage d'innombrables frères humains qui l'empruntent depuis plus de dix siècles.

En marche vers Saint Jacques...
Qui est saint Jacques ? Jacques, un des douze apôtres de Jésus, est le frère aîné de l'apôtre et évangéliste Jean. Fils de Zébédée, pêcheur avec son père sur le lac de Galilée, Jésus l'a surnommé, ainsi que son frère, Boanerges (Fils du tonnerre). Ce surnom indique un caractère impétueux, ardent, décidé et audacieux.

Avec Pierre et Jean, il fait partie des « intimes de Jésus », témoins privilégiés d'événements importants de sa vie: résurrection de la fille de Jaïre. Transfiguration et agonie de Jésus. La Tradition en fait l'évangélisateur de l'Espagne.

***

D'après les Actes des Apôtres, il mourut martyr à Jérusalem (entre 41 et 44), décapité sur l'ordre du roi Hérode. Si Etienne est le premier chrétien martyr (vers l'an 35), Jacques fut le premier apôtre qui versa son sang pour le Seigneur Jésus. Fuyant la persécution, des disciples de Jésus auraient ramené son corps, en barque, dans les lieux qu'il avait lui-même évangélisés. Son tombeau fut découvert à Compostelle, au IXe siècle Dès l'an mil, Compostelle est devenu, avec Rome, le principal pèlerinage d'Occident.

Saint Jacques a tout quitté pour suivre Jésus et il lui a donné sa vie. Ce pèlerinage nous invite à accueillir son témoignage, à nous ouvrir à celui pour lequel il a été décapité. Être pèlerin de Saint-Jacques, n'est-ce pas chercher à être comme lui un intime de Jésus, un vrai disciple; vivant sa foi avec audace, générosité, ardeur et fidélité. À l'exemple de ce « Fils du tonnerre ».

L'évêque de Compostelle nous encourage aussi à dialoguer en chemin: « Le chemin de Saint-Jacques doit être une « route de fraternité », en tant qu'espace, temps et environnement spirituel où les catholiques rendent raison de leur foi et de leur espérance. Ils favorisent le dialogue ocuménique avec leurs frères séparés, avec les membres des autres religions, et aussi avec ceux qui ne vivent pas la joie de la foi et qui, dans un esprit de recherche, se posent des questions et s'interrogent tout au long du chemin » (Lettre pastorale pour Tannée sainte compostellane 1999)

Partir du Puy ou passer au Puy
Le premier pèlerin historique connu fut Godescale, évêque du Puy de 927 à 962. En 951, il se rend « en hâte jusqu'aux confins de la Galice pour implorer humblement la miséricorde de Dieu et le suffrage (l'aide, la prière) de l'apôtre Jacques». Revenu sans doute enthousiaste, comme les pèlerins d'aujourd'hui, il fit bâtir une chapelle au sommet du rocher d'Aiguilhe en 962 et invita les pèlerins à partir du Puy, confiant leur démarche à la prière de Marie et de l'archange saint Michel.

Le Puy-en-Velay est un des plus anciens sanctuaires marials d'Europe. Depuis le Vème siècle, d'innombrables pèlerins montent jusqu'ici pour confier leurs soucis à la prière de Marie, la mère de Dieu. Pour venir à nous, Dieu a voulu passer par une jeune vierge: Marie.

La statue de Notre-Dame-du-Puy nous le rappelle.
Nous pouvons nous laisser guider par elle, nous confier à sa prière, « Femme », comme l'appelle Jésus, reprenant le mot de la Genèse, Marie marche à nos côtés, servante humble et fidèle. Vierge, elle est entièrement tournée vers Dieu.

Elle nous conduit à son Fils Jésus. Mère, elle veille à notre croissance de fils de Dieu, comme elle l'a fait pour Jésus.

Si le soleil est au rendez-vous, la couleur de vos visages ressemblera à celle des visages de Jésus et de Marie ! Comme nous, le Fils de Dieu a marché durement sous le soleil de notre terre, sa mère à ses côtés. Il a donné sa vie pour nous, acceptant de mourir sur une croix. À l'invitation de Marie sa mère, accueillons son amour, source de lumière et de paix. « La mère de Dieu vous aidera, tout au long de votre pèlerinage, à mieux connaître et aimer l'Eglise qui a tant besoin de vous ! Elle vous montrera où passe pour chacun le chemin du plus grand amour; en un mot, comment être un saint dans notre temps » Mgr Brincard, évêque du Puy-en-Velay.

Le sanctuaire de Saint-Michel-d'Aiguilhe nous rappelle aussi que nous pouvons compter sur la présence et l'aide des anges, nos compagnons invisibles. Ils veillent, "de peur que nos pieds ne heurtent une pierre" (Mt. 4, 6).

Que ce pèlerinage vous renouvelle. Comme l'a dit un pèlerin: « On ne prend pas le chemin de Saint-Jacques; c'est lui qui vous prend ! ». Que saint Jacques, Notre-Dame et saint Michel intercèdent pour vous devant le trône du Très-Haut !

***

Saint Jacques

  • Son nom est le même que Jacob en Hébreu
  • Il est le patron dos pèlerins
  • Il est le patron de l'Espagne
  • Sa fête est le 25 juillet
  • Le chemin du Puy (via Pondiensis). Long de 1600km, il est très estimé car:

  • Il est le plus ancien (remontant à Godescale 951)
  • La nature traversée y est magnifique
  • Il est balisé (GR65 du Puy-en-Velay & GR653 de Arles) et bien équipé en gîte d'étapes.
  • Il est parsemé de petites églises qui sont de merveilleuses haltes de prière.
  • ***

    GR65 Du Puy-en-Velay (Haute Loire) à Nasbinals (Lozère)
    GR65 De Nasbinals (Lozère) à Montredon (Lot)
    GR65 De Montredon (Lot) à Labastide-Marnhac (Lot)
    GR65 De Labastide-Marnhac (Lot) à Marsolan (Gers)
    GR65 De Marsolan (Gers) à Aire-sur-l'Adour (Landes)

    GR65 De Aire-sur-l'Adour (Landes) à Larribar-Sorhapuru (Pyrénées-Atlantiques)
    GR65 De Larribar-Sorhapuru (Pyrénées-Atlantiques) à Roncesvalles (Espagne)

    GR-Infos Randonnées
    GR Chemins de Grandes Randonnées

    Randonnées & séjour de détente
    Boucles de 3 à 26 km
    en Lozère, Ardèche
    et Cévennes dans le Sud de la France

    Circuits à vélo & séjour de détente
    Boucles de 16 à 95 km en Lozère, Ardèche
    et Cévennes dans le Sud de la France

    GR700 Chemin Régordane
    Randonnée du Puy-en-Velay en Haute-Loire
    à Saint Gilles dans le Gard

    Gîtes d'étape et refuges
    Hébergements pour randonneurs, alpinistes,
    grimpeurs, skieurs, cyclotouristes, VTT, etc

    Si vous êtes propriétaire d'un hébergement ou d'un commerce sur ou à proximité (1 km max.) d'un GR® répertorié sur www.gr-infos.com, vous pouvez y figurer en remplissant la fiche d'inscription Chemins de Grandes Randonnées

    Il est conseillé de suivre les balises tout le long de votre randonnée et de vous munir du topo-guide de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, ainsi que de consulter le Guide des Gîtes d'étape et Refuges.

    ® Les sigles GR® PR® GRP®, ainsi que les signes de balisages correspondants (blanc/rouge, jaune et jaune/rouge), sont des marques déposées par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre. Ils ne peuvent être reproduits sans son autorisation. La FFRP, reconnue d'utilité publique, regroupe les associations qui créent et entretiennent les itinéraires de randonnées pédestres sur les GR® PR® GRP®. Elle édite des topo-guides de ces itinéraires de randonnée.

    Français

    English

    Nederlands

    Deutsch

    Polski

    Русский

    中文

    L'Etoile Maison d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

    Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des chemins de randonnées GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane, Cévenol, Gorges de l'Allier, Roujanel, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan. Nombreuses randonnées en étoile. Idéal pour un séjour de détente.

    Copyright © gr-infos.com Tous droits réservés / All Right Reserved